Logo de l'EME

Les financements

Fonds d’assurance formation

Chef d'entreprise
Image d'une super-héros de l'EME accroupie au sol

Management des équipes, maîtrise des évolutions techniques, suivi des tendances du marché, changements juridiques, marchés publics, comptabilité… : les domaines où le chef d’entreprise doit rester formé et à jour sont multiples.

Si vous bénéficiez du statut de travailleur non salarié (TNS), vous participez obligatoirement au financement de votre formation par le biais d’une contribution spécifique de formation à un organisme collecteur.

Ces contributions sont mutualisées et versées par le fonds d’assurances formation (FAF). Vous pouvez savoir de quel FAF dépend votre activité grâce au code « nomenclature d’activités françaises » (NAF) qui vous a été délivré par l’Insee lors de l’inscription de votre entreprise. Ce code, composé de quatre chiffres et d’une lettre, a une vocation principalement statistique. Il permet d’identifier la branche d’activité principale de l’entreprise ou du travailleur indépendant. Il est par exemple utilisé pour déterminer la convention collective qui s’applique à votre entreprise.

#1 Pour qui ?

Le Fonds d’Assurance Formation concerne :

  • les travailleurs indépendants exerçant une activité libérale : le FIFPL
  • les dirigeants non-salariés du commerce, de l’industrie et des services l’AGEFICE (renvoi page spécifique AGEFICE)
  • les artisans non-salariés le FAFCEA

#2 Quelles actions éligibles ?

#2 Quel fonctionnement ?

Téléchargez votre attestation de droit à la formation (CFP), qui contient un code de sécurité vérifiable, soit directement sur le site de la sécurité sociale des indépendants, soit par demande email depuis votre espace Urssaf.

#3 pour aller plus loin

Vous avez besoin de précisions complémentaires ? 

Retour aux financements