Logo de l'EME

Astuces & Conseils

5 astuces pour oser dire NON sans se sentir coupable !

Combien de fois vous êtes-vous laissé déborder par peur de blesser autrui en posant vos limites ? Pendant longtemps, j’étais pris dans ce cercle vicieux qui me vidait de mon énergie. Jusqu’au jour où j’ai décidé de faire de mon bien-être une priorité.

Aujourd’hui, après plus d’un an de pratique, je maîtrise l’art du refus positif et l’assume pleinement. Si vous êtes prêt à prendre soin de vous comme jamais, continuez votre lecture !

Apprenez à reconnaître vos besoins réels !

Apprenez à reconnaître vos besoins réels !​

La première étape consiste à identifier clairement vos valeurs profondes, vos forces mais aussi vos faiblesses. Pour cela, tenez un journal de vos émotions pendant une semaine. Notez à quels moments vous vous sentez épanoui versus dépassé.

Cet exercice m’a permis de me rendre compte que je négligeais mes besoins de repos au profit du travail, pour plaire aux autres. Désormais, je me fais passer en premier, sans égoïsme malsain.

Pour compléter cet aspect, voici quelques trucs et astuces pour avancer pas à pas :

  • Truc n°1 : Notez sur une échelle de 1 à 10 votre niveau d’épanouissement en fin de journée.
  • Truc n°2 : Surlignez dans votre journal les mots associés à la fatigue versus à l’énergie.
  • Truc n°3 : Parlez de vos observations à un proche de confiance pour une analyse extérieure.
  •  

Par ailleurs, s’il n’est pas évident de faire le point sur ses besoins réels, ses forces et ses faiblesses…, il peut être utile de faire un bilan de compétences, ça peut aider !

Non ! Assumez vos limites sans culpabiliser

Par le passé, j’étais convaincu que refuser une demande revenait à décevoir autrui. Or, il est tout à fait légitime d’avoir des limites que nous devons respecter pour notre bien.

Plutôt que de me justifier systématiquement, j’ai appris à dire « non » fermement mais avec bienveillance. Un simple « malheureusement cela ne me convient pas, je suis désolé » fait l’affaire !

Cette assurance nouvelle m’a surpris moi-même mais quel soulagement ! Libérez-vous du poids des attentes des autres pour rester en accord avec vous.

Pour compléter cet aspect, voici quelques trucs et astuces pour avancer pas à pas :

  • Truc n°1 : Répétez devant le miroir votre phrase de refus ferme mais bienveillante.
  • Truc n°2 : Visualisez votre interlocuteur compréhensif pour dissiper les doutes.
  • Truc n°3 : Remplacez les justifications par des remarques positives sur la personne en face de vous.

Hiérarchisez vos priorités avec franchise

Hiérarchisez vos priorités avec franchise​

Avant toute requête, posez-vous la question : est-ce que cela rentre dans mes plans et dans mes valeurs ? Si non, n’hésitez pas à le faire savoir poliment.

Concrètement, j’ai appris à répondre « Merci pour ta proposition mais j’ai actuellement d’autres engagements sur lesquels me concentrer. Je te tiens au courant si ça change ! ».

Cette franchise respectueuse m’évite de m’éparpiller et de décevoir in fine. Faites passer vos priorités en premier pour assurer votre équilibre.

Pour compléter cet aspect, voici quelques trucs et astuces pour avancer pas à pas :

  • Truc n°1: Affichez votre planning hebdo en écrivant « NON » en gros sur les créneaux indisponibles.
  • Truc n°2 : Préparez votre phrase type de report en amont pour gagner en confiance.
  • Truc n°3 : Soyez ouvert à reprogrammer si de nouvelles dates vous arrangent mieux.

Déléguez certaines tâches sans se sentir coupable

Personne n’est irremplaçable, aussi talentueux soyez-vous. Apprendre à partager certaines responsabilités vous déchargera et vous permettra de prendre du recul.

En toute transparence, n’hésitez pas à expliquer à votre entourage que vous désirez vous préserver en délégant telle ou telle mission ponctuellement. Vous serez surpris de l’empathie que cela suscitera.

Ça a été mon cas en confiant un projet à un collègue : nous avons mieux compris nos limites respectives !

Pour compléter cet aspect, voici quelques trucs et astuces pour avancer pas à pas :

  • Truc n°1: Feuilletez votre agenda et identifiez 2-3 missions à confier dès cette semaine.
  • Truc n°2 : Expliquez clairement vos raisons et délais à la personne délégataire.
  • Truc n°3 : Félicitez-la lorsqu’elle mène à bien sa mission pour pérenniser la confiance.

Adoptez des rituels apaisants

Adoptez des rituels apaisants

Lorsque vous sentez la pression monter, prévoyez des parenthèses de détente pour vous reconnecter à vous-même.

Moi, cela passe par une douche chaude le soir, accompagnée de lectures enrichissantes. Cette routine me ressource pour affronter le lendemain l’esprit serein.

Explorez également la méditation, le yoga ou la nature. Chaque petit moment pour vous, c’est un pas de plus vers l’acceptation joyeuse de vos choix.

Pour compléter cet aspect, voici quelques trucs et astuces pour avancer pas à pas :

  • Truc n°1 : Prévoyez votre temps de relaxation à l’avance en le notant dans votre agenda.
  • Truc n°2 : Variez les techniques (coloriages, promenades, yoga…) pour plus d’efficacité.
  • Truc n°3 : Mesurez l’effet sur votre humeur pour vous motiver à maintenir cette bonne habitude.

 

N’oubliez pas qu’en prenant soin de vous, vous offrez votre meilleure version aux autres de manière durable. Restez à l’écoute de vos besoins et osez poser vos limites : votre bien-être en dépend !

Combien de fois vous êtes-vous laissé déborder par peur de blesser autrui en posant vos limites ? Pendant longtemps, j’étais pris dans ce cercle vicieux qui me vidait de mon énergie. Jusqu’au jour où j’ai décidé de faire de mon bien-être une priorité.

Aujourd’hui, après plus d’un an de pratique, je maîtrise l’art du refus positif et l’assume pleinement. Si vous êtes prêt à prendre soin de vous comme jamais, continuez votre lecture !

Apprenez à reconnaître vos besoins réels !

Apprenez à reconnaître vos besoins réels !​

La première étape consiste à identifier clairement vos valeurs profondes, vos forces mais aussi vos faiblesses. Pour cela, tenez un journal de vos émotions pendant une semaine. Notez à quels moments vous vous sentez épanoui versus dépassé.

Cet exercice m’a permis de me rendre compte que je négligeais mes besoins de repos au profit du travail, pour plaire aux autres. Désormais, je me fais passer en premier, sans égoïsme malsain.

Pour compléter cet aspect, voici quelques trucs et astuces pour avancer pas à pas :

  • Truc n°1 : Notez sur une échelle de 1 à 10 votre niveau d’épanouissement en fin de journée.
  • Truc n°2 : Surlignez dans votre journal les mots associés à la fatigue versus à l’énergie.
  • Truc n°3 : Parlez de vos observations à un proche de confiance pour une analyse extérieure.
  •  

Par ailleurs, s’il n’est pas évident de faire le point sur ses besoins réels, ses forces et ses faiblesses…, il peut être utile de faire un bilan de compétences, ça peut aider !

Non ! Assumez vos limites sans culpabiliser

Par le passé, j’étais convaincu que refuser une demande revenait à décevoir autrui. Or, il est tout à fait légitime d’avoir des limites que nous devons respecter pour notre bien.

Plutôt que de me justifier systématiquement, j’ai appris à dire « non » fermement mais avec bienveillance. Un simple « malheureusement cela ne me convient pas, je suis désolé » fait l’affaire !

Cette assurance nouvelle m’a surpris moi-même mais quel soulagement ! Libérez-vous du poids des attentes des autres pour rester en accord avec vous.

Pour compléter cet aspect, voici quelques trucs et astuces pour avancer pas à pas :

  • Truc n°1 : Répétez devant le miroir votre phrase de refus ferme mais bienveillante.
  • Truc n°2 : Visualisez votre interlocuteur compréhensif pour dissiper les doutes.
  • Truc n°3 : Remplacez les justifications par des remarques positives sur la personne en face de vous.

Hiérarchisez vos priorités avec franchise

Hiérarchisez vos priorités avec franchise​

Avant toute requête, posez-vous la question : est-ce que cela rentre dans mes plans et dans mes valeurs ? Si non, n’hésitez pas à le faire savoir poliment.

Concrètement, j’ai appris à répondre « Merci pour ta proposition mais j’ai actuellement d’autres engagements sur lesquels me concentrer. Je te tiens au courant si ça change ! ».

Cette franchise respectueuse m’évite de m’éparpiller et de décevoir in fine. Faites passer vos priorités en premier pour assurer votre équilibre.

Pour compléter cet aspect, voici quelques trucs et astuces pour avancer pas à pas :

  • Truc n°1: Affichez votre planning hebdo en écrivant « NON » en gros sur les créneaux indisponibles.
  • Truc n°2 : Préparez votre phrase type de report en amont pour gagner en confiance.
  • Truc n°3 : Soyez ouvert à reprogrammer si de nouvelles dates vous arrangent mieux.

Déléguez certaines tâches sans se sentir coupable

Personne n’est irremplaçable, aussi talentueux soyez-vous. Apprendre à partager certaines responsabilités vous déchargera et vous permettra de prendre du recul.

En toute transparence, n’hésitez pas à expliquer à votre entourage que vous désirez vous préserver en délégant telle ou telle mission ponctuellement. Vous serez surpris de l’empathie que cela suscitera.

Ça a été mon cas en confiant un projet à un collègue : nous avons mieux compris nos limites respectives !

Pour compléter cet aspect, voici quelques trucs et astuces pour avancer pas à pas :

  • Truc n°1: Feuilletez votre agenda et identifiez 2-3 missions à confier dès cette semaine.
  • Truc n°2 : Expliquez clairement vos raisons et délais à la personne délégataire.
  • Truc n°3 : Félicitez-la lorsqu’elle mène à bien sa mission pour pérenniser la confiance.

Adoptez des rituels apaisants

Adoptez des rituels apaisants

Lorsque vous sentez la pression monter, prévoyez des parenthèses de détente pour vous reconnecter à vous-même.

Moi, cela passe par une douche chaude le soir, accompagnée de lectures enrichissantes. Cette routine me ressource pour affronter le lendemain l’esprit serein.

Explorez également la méditation, le yoga ou la nature. Chaque petit moment pour vous, c’est un pas de plus vers l’acceptation joyeuse de vos choix.

Pour compléter cet aspect, voici quelques trucs et astuces pour avancer pas à pas :

  • Truc n°1 : Prévoyez votre temps de relaxation à l’avance en le notant dans votre agenda.
  • Truc n°2 : Variez les techniques (coloriages, promenades, yoga…) pour plus d’efficacité.
  • Truc n°3 : Mesurez l’effet sur votre humeur pour vous motiver à maintenir cette bonne habitude.

 

N’oubliez pas qu’en prenant soin de vous, vous offrez votre meilleure version aux autres de manière durable. Restez à l’écoute de vos besoins et osez poser vos limites : votre bien-être en dépend !